À LA DÉCOUVERTE DU GROENLAND

LE SOMMET DE L’ICEBERG

Rude, sauvage et envoûtant, le voyage vers l’un des lieux les plus isolés de la planète révèle que les apparences sont parfois trompeuses.

PAR FLIP BYRNES

Visionner la vidéo intégrale ici

This video has been disabled until you accept marketing cookies.Manage your preferences here or directly accept targeting cookies

« Boum ! Plof ! Bloup ! » Le crépuscule ici ressemble presque au jour polaire lorsque l’on se trouve à 300 kilomètres au nord du Cercle Arctique en été. Debout sur le fjord glacé d’Ilulissat au Groenland, je ferme les yeux.

Les rayons du soleil teintent les icebergs infinis et dentelés du fjord, dont la couleur doré rose se découpe sur un ciel qui se répand en indigo. En dépit du spectacle, c’est le concert de la glace en mouvement qui monopolise les sens. « Crac. Zzz. BRAOUM ! » Alors que la ville proche d’Ilulissat est endormie, un combat des Titans se déroule dans cette zone inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Hauts comme des immeubles de dix étages, se côtoyant d’encore plus près qu’une rangée d’édifices à Manhattan et se déplaçant presque imperceptiblement, tels des dinosaures éméchés, des icebergs grincent et grognent dans le fjord glacé.

La lumière danse sur les icebergs. Photo : Jason C. Hill

Glacier le plus rapide et le plus actif de l’hémisphère nord, Sermeq Kujalleq (également appelé glacier Jakobshavn) figure parmi les quelques glaciers émissaires de la calotte glaciaire du Groenland. Sans relâche, ce glacier repousse son front glaciaire en direction de la mer, libérant 25 mètres de glace chaque jour au sein du fjord glacé. C’est indéniablement une machine à glaçons d’une grande efficacité, produisant 20 millions de tonnes d’icebergs par an. Ce sont des chiffres qui pèsent dans la balance et il s’agit là d’icebergs géants.

D’imposants icebergs forment un cadre spectaculaire à Ilulissat.


Le chant de la glace

Je suis venu ce soir pour les entendre chanter ou plutôt se lamenter car ils restent dans l’incertitude au sein du fjord, parfois pendant des années, luttant du jour où le glacier a vêlé jusqu’à une éventuelle libération dans la baie de Disko. Ils finissent par goûter à la liberté, flottant en direction du Nord dans la baie de Disko, puis du Sud, entraînés par le courant du Labrador jusqu’à Terre-Neuve ou empruntant des routes maritimes menaçantes. Les locaux comme les experts sont en effet profondément convaincus que l’iceberg à l’origine du naufrage du Titanic en 1912 provenait de là. Je découvre ce phénomène musical par un après-midi ensoleillé grâce au responsable en chef de l’Hotel Arctic. Les icebergs défilent devant la terrasse de mon igloo de luxe à Ilulissat tandis que nous ajoutons les éclats de glace d’un iceberg proche du port à des verres de vodka et citron vert. La chanteuse islandaise Björk avait elle aussi séjourné dans l’un de ces igloos et il me semble que son chant des sirènes résonne faiblement, de manière vibrante, subtile et fascinante. Mais c’est la glace, la glace chantante, qui émet un bruit bien audible alors qu’elle bouillonne et fond lentement.

L’Hotel Arctic offre un panorama unique sur le paysage environnant.

Regardez des icebergs flotter à l’horizon depuis le confort de votre agréable igloo.

La nuit tombe sur les igloos de l’Hotel Arctic.


En comparaison avec une sérénade intimiste, se retrouver dans le fjord glacé revient à assister à un concert dans un stade équipé d’enceintes surround. Retentissent des grondements semblables au tonnerre, accompagnés d’une effervescence propre aux éléments tandis que la glace et la terre s’affrontent en eaux peu profondes. Forgés comme un ensemble de sommets montagneux plutôt que comme de véritables icebergs, ils se déplacent avec agilité. Un jour, vous observez un iceberg rappelant la forme pyramidale du mont Cervin pour découvrir le lendemain qu’il a déjà cédé sa place à d’autres. Comme par magie.

Les traîneaux à chiens sont un moyen formidable d’explorer Ilulissat et ses environs.

Ilulissat – L’ultime frontière

Ce phénomène extraordinaire fait de tout séjour à Ilulissat une expérience sensationnelle, source de transformation personnelle. Il n’est donc pas étonnant que la troisième plus grande ville du Groenland attire aussi bien des célébrités et des membres de la famille royale que des amoureux de la nature. Toutefois, pour remettre l’isolement du pays en perspective, le Groenland est aussi grand que l’Europe de l’Ouest mais sa population pourrait tenir dans un stade de foot. Un seul. Et le nombre d’habitants à Ilulissat, à savoir 4 600, n’est pas loin d’être dépassé par le nombre de chiens de traîneau. Les signes d’un mode de vie difficile et ancien, fondé sur la chasse et la pêche, sont partout. Même l’été, les chiens de traîneau, l’équivalent local de la berline familiale, sont assis à l’extérieur des habitations à côté de structures en bois où des filets de flétan, de gros morceaux de viande de renne et des peaux d’animaux attendent d’être fumés. Des huskies sont allongés en rond en contrebas, sommeillant au soleil.

Les pêcheurs locaux doivent travailler dans des conditions extrêmes. Photo : Aningaaq R Carlsen

Les membres adorables d’une équipe de chiens de traîneau. Photo : Gunnar Gunnarsson

C’est aussi l’opportunité pour vous de goûter à des produits uniques comme la bière locale brassée sous le Soleil de Minuit au Restaurant Icefjord ou la baleine et les crevettes de la conserverie locale au Restaurant Mamartut. Sauf si vous préférez déguster les spécialités thaïlandaises, comme de la soupe curry aux fruits de mer et du crabe des neiges, de l’hôtel Hvide Falk. Cette année, les visiteurs pourront constater une série de changements, avec un nouveau Best Western écologique, bâti par des investisseurs locaux, l’ouverture d’une enseigne de stand-up paddle à l’hôtel-restaurant H8 (ancien entrepôt de pêche) et le Centre du Fjord glacé d’Ilulissat de plusieurs millions de dollars. Cela fait 250 ans que les glaciologues étudient la région et le centre flambant neuf sera autant une destination touristique qu’un espace d’information et de discussion sur le changement climatique, situé à l’épicentre.

La chute brutale des températures revient à pénétrer dans la section réfrigérée d’un supermarché lors d’une chaude journée d’été.

Un paysage glacé et mystique. Photo : Madeleine Glindorf

Un voyage en immersion totale

Il est impossible d’embrasser la splendeur plurisensorielle des icebergs d’un seul regard lorsque l’on se trouve au fjord glacé. À l’occasion de mon séjour là-bas, j’ai pu en entendre le fascinant concerto. Une sortie en hélicoptère au-dessus du glacier m’a permis d’apprécier toute l’étendue de sa beauté naturelle. C’est toutefois en bateau que l’on ressent véritablement la glace.

Un bateau d’expédition se fraie un chemin dans le fjord glacé d’Ilulissat. Photo : Madeleine Glindorf

Les sons émis par les icebergs sont plus difficiles à entendre par-delà le chuintement rauque du moteur. Mais les observer d’aussi près, c’est se laisser gagner par un émerveillement d’un autre genre. La glace nous domine avec ses murs verticaux intimidants et je ne m’attendais pas à ce qu’il s’en dégage une telle froideur. La chute brutale des températures revient à pénétrer dans la section réfrigérée d’un supermarché lors d’une chaude journée d’été. Pour se rapprocher au maximum d’un glacier vêlant, il est possible de parcourir en bateau 129 kilomètres vers le nord pour rejoindre le prolifique glacier Eqi. Toutefois, si vous désirez réellement vous immerger dans la région, envisagez aussi de vous rendre sur l’île de Disko pour une excursion en traîneau estivale, en plus de pêcher, de faire du kayak et d’observer les baleines, à savoir les baleines à bosse, les rorquals communs et les petits rorquals l’été et les narvals, les bélugas et les baleines boréales au printemps. Prenez vos marques et lancez-vous dans les activités proposées. Ce village et son cadre spectaculaire offrent une splendeur exceptionnelle à une échelle grandiose.

Hurtigruten Expeditions propose différentes croisières d’expédition pour partir à la découverte du Groenland et au-delà, et permettre à ses passagers d’explorer ce pays fascinant.

Partager ces articles

Explorez avec Hurtigruten

Partez avec le leader mondial du voyage d’expédition. Abonnez-vous à notre newsletter pour être le premier informé des offres spéciales et des nouveaux itinéraires.

Contactez-nous pour parler de votre prochaine expédition

DANS CE NUMÉRO

< Sommaire

RENCONTRE

En patrouille >