PORTRAITS

LES HÉROS MÉCONNUS

Voici les femmes et les hommes œuvrant inlassablement à vous garantir un voyage surpassant toutes vos attentes. À la rencontre de quatre héros méconnus de Hurtigruten Expeditions.

PAR JOCELYN PRICE

Près d’un tiers du personnel et de l’équipage lors d’une croisière avec Hurtigruten Expeditions sont d’une discrétion sans pareille. Depuis les coulisses, ils s’assurent que tout est en ordre. L’heure est venue de mettre en lumière les expériences, les accomplissements et les opinions sur la vie en mer de ces femmes et ces hommes.

Frank Hermansen — Mécanicien en chef

Qu’il s’agisse de réparer un interrupteur dans une cabine ou d’assurer une révision garantissant l’entretien des machines, Frank est en charge de toutes les opérations techniques. Cependant, de son propre aveu, créer une bonne équipe est ce qui importe le plus dans son métier. « Chaque poste à bord dépend de la coopération de l’ensemble de l’équipage », déclare Frank qui a débuté sa carrière avec Hurtigruten Expeditions en 2002 au poste de premier mécanicien.

« L’essentiel de notre travail survient dans les zones isolées où il faut résoudre les problèmes et veiller à l’entretien des machines. Nous sommes 16 à travailler par équipes 24h/24 et 7j/7 dans la salle des machines. »

Le poste de mécanicien en chef au service de Hurtigruten Expeditions a entraîné Frank vers diverses destinations incroyables.

Frank qui faisait partie de la première expédition en Antarctique en 2002 a participé depuis lors à la construction de nouveaux navires, à commencer par le MS Roald Amundsen. « En 2002, comme nous disposions de six bateaux polaires, nous avions emporté six hélices de rechange. Les six ont été brisées au cours de la première croisière », se rappelle Frank. « L’un des plus grands défis est de savoir ce qui est susceptible de casser et ce qui doit être fait pour réparer. » Issu d’une famille de marins norvégiens, Frank a littéralement la mer dans le sang. Son profond souci de la durabilité l’a conduit chez Hurtigruten Expeditions et il est fier de faire partie d’une entreprise innovante qui ouvre la voie en matière de respect de l’environnement.

Ariane et l’une de ses créations culinaires.

Ariane travaillant dur en cuisine.

Ariane Roselle Abiada — Chef de partie

Ariane travaille pour Hurtigruten Expeditions depuis un an seulement et pourtant, elle a déjà été promue du poste de commis à celui de chef de partie, en plus de rencontrer des centaines de manchots et de goûter à des mets dont elle n’avait jamais entendu parler. « Je viens d’une province aux Philippines à une douzaine d’heures de Manille, où tout est épicé, à base de lait de coco et accompagné de riz », déclare Ariane qui est la seule femme des cuisines du MS Fridtjof Nansen. Inspirée par sa grand-mère, Ariane a suivi des cours de cuisine avant de poser sa candidature dans une agence aux Philippines dans l’objectif d’obtenir un emploi à bord d’un navire de croisière. « Je voulais faire carrière et voir le monde », précise-t-elle.

« Ce que j’adore notamment dans mon travail pour Hurtigruten Expeditions, c’est que personne n’est fermé. Je suis parfaitement intégrée à l’équipe. »

En tant que chef de partie, Ariane est responsable du garde-manger et adore présenter les plats avec art. « Chaque plat que nous préparons renferme une histoire », confie Ariane. « Les ingrédients reflètent le lieu où nous naviguons, ce qui rend chaque plat très spécial. » À travers son métier, Ariane a également ouvert les yeux sur la question de la durabilité. « Chaque jour, nous pesons, consignons et suivons nos déchets », explique-t-elle. « Nous utilisons aussi beaucoup plus d’aliments d’origine végétale pour réduire l’empreinte carbone de nos préparations. »

Thor en uniforme.

Thor a rejoint Hurtigruten Expeditions en 2017.

Thor Christian Jacobsen — Premier officier de pont

Un banc d’orques pourchassant un phoque à tribord, une aurore boréale dansant au-delà du pont, l’apparition d’un ours polaire à l’horizon… Quel que soit le spectacle, Thor se concentre toujours pleinement sur la sécurité du navire et de ses passagers. « Trouver le moment le moins inopportun pour les exercices de simulation est l’une des facettes les plus complexes de mon métier », déclare Thor qui a rejoint Hurtigruten Expeditions en 2017 après avoir travaillé sur des porte-conteneurs.

« Nous fournissons la plateforme sur laquelle est basée l’expérience des passagers. Nombre d’entre eux ne connaissent rien ou presque à la navigation. Il n’est donc pas toujours facile de comprendre que cela comporte certains risques. Tous savent qu’ils peuvent se fier au travail que nous réalisons en coulisses. »

Chargé de coordonner les différents services du navire, Thor supervise toutes les activités et simulations menées à bord pour entraîner les passagers à réagir face à divers scénarios comme un échouage, un incendie, une urgence environnementale et une personne à la mer. « Tout ce que nous faisons nous prépare à gérer des situations inattendues », déclare Thor. Se référant directement au capitaine, Thor a également pour responsabilité de planifier le voyage et la navigation. Comme nombre de Norvégiens, sa famille s’ancre dans l’histoire maritime. « J’aime la mer mais je la respecte aussi », dit-il. « Il faut savoir ce dont la mer est capable. » D’après Thor, l’initiative prise il y a peu pour réduire les émissions grâce à une propulsion hybride est d’une importance capitale. « Cela génère une ambiance positive parmi tout le monde à bord. »

Roy saisit chaque opportunité de partager sa passion pour la faune avec les passagers.

Roy Malabarbas — Maître d’équipage

Si l’on avait dit à Roy, alors jeune garçon admirant les navires défiler devant sa maison aux Philippines, qu’un jour il piloterait des bateaux pneumatiques dans les eaux glacées des régions polaires, il n’en aurait pas cru un mot. Et pourtant, aujourd’hui, Roy pilote non seulement des bateaux pneumatiques mais est aussi devenu maître d’équipage. « Hurtigruten Expeditions m’a donné l’opportunité de faire carrière », déclare Roy qui nourrit une réelle passion pour la faune.

« C’est le facteur humain qui compte à mes yeux. Les officiers sont comme une famille, ils me traitent si bien. »

Recruté par Hurtigruten Expeditions en 2010, Roy a appris à diriger un bateau polaire à bord du MS Fram. « J’ai tout de suite aimé ça », dit-il. « C’est la liberté de faire sortir les passagers du navire pour être dans la nature et voir la faune. Les morses sont les animaux que je préfère dans l’Arctique et ce sont les manchots dans l’Antarctique. » En tant que maître d’équipage à bord du MS Fridtjof Nansen, Roy est chargé de l’entretien et de la sécurité des quinze bateaux pneumatiques du navire, en plus de superviser les autres pilotes et de préparer les bateaux en vue des activités proposées aux passagers. « L’entretien est un véritable défi », dit-il. « Tout doit être prêt et fonctionnel chaque jour car lorsque nous sommes dans des zones comme l’Antarctique ou l’Arctique, tout le monde veut partir en exploration. »

Partager ces articles

Explorez avec Hurtigruten

Partez avec le leader mondial du voyage d’expédition. Abonnez-vous à notre newsletter pour être le premier informé des offres spéciales et des nouveaux itinéraires.

Contactez-nous pour parler de votre prochaine expédition

DANS CE NUMÉRO

< Sommaire

NAVIRES

L’esprit du Spitzberg >